Sites de Plongée: Récif Intérieur

Le récif intérieur ou “etherevaru” sur la frange orientale de l’atoll de Laamu est un récif de corail peu abîmé et ininterrompu, assez peu profond, s’étendant sur 30km depuis la passe la plus au sud, jusqu’à Mundhoo Kandu.
Cliquez sur la carte pour l’agrandir.
Ici, nous voyons un exemple typique du récif intérieur, qui est directement en face du centre de plongée. La zone de sable seulement profonde de quelques mètres est riche d’une quantité surprenante de vie marine: poulpes, raies aigles, crevettes mantis, poissons- fantômes mouchetés, raies pastenagues et anguilles serpents peuvent y être vus. Se trouve ensuite la barrière de corail qui se retrouve parfois exposée à l’air libre à marée basse. Ce type de récif sert à protéger l’île contre les tempêtes; les variétés de coraux qui s’y trouvent, des porites au corail branchu, qui casse sous l’effet des vagues, pour former une sorte de ciment calcaire, tenant tout ensemble.
De là, nous arrivons sur un plateau de sable avec des patates de corail isolées, à environ 6m/20ft. Cette zone de sable attire une variété de poissons cryptiques et juvéniles. Des herbiers marins se developpent ici aussi et il est possible de voir de grandes tortues vertes grignoter. Enfin, il y a la pente du récif qui descend peu à peu autour de 25m/85ft. Le long de ce récif, à faible profondeur, le poisson-feuille est étonnamment commun, et d’autres opportunités photographiques existent, telles que le poisson-lime arlequin, le poisson-trompette, la rascasse volante, en passant par des raies aigles et même, parfois, des raies mantas.
Entre les nombreuses petites îles qui constituent le bord oriental de l’atoll de Laamu, se trouvent des zones peu profondes inexplorées qui pourraient contenir une abondance de vie macro. Comme l’atoll a très peu de véritables passes, le flux de la marée entre les petites îles est très fort et peut se révéler être un paradis pour les poissons juvéniles ainsi que benthiques (vivant au fond), tels que les raies pastenagues qui peuvent profiter des eaux oxygénées. Nous avons constaté que plonger plus profond sur les sites situés entre les îles orientales peut être intéressant, avec différentes raies, des tortues et d’autres organismes plus petits qui dérivent dans le courant avant de s’installer sur le récif, comme le poisson-fantôme arlequin. Des antennaires ont également été trouvés sur le récif intérieur …. mais pas encore par nous 😦

One thought on “Sites de Plongée: Récif Intérieur

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s